Les oiseaux piscivores

Nourriture
oiseaux piscivores

Les oiseaux piscivores ont plusieurs adaptations uniques qui les aident à attraper leurs proies aquatiques. La plupart des oiseaux piscivores sont équipés de serres pour capturer les poissons. Soit ils les harponnent avec leurs griffes acérée, soit ils les attrapent avec leurs becs. Leurs becs sont souvent très sensibles pour détecter des proies même si les oiseaux ne peuvent pas voir le poisson directement. Cependant, même si leur bec est essentiel pour attraper des proies, la plupart des oiseaux piscivores ont également une ou plusieurs des adaptations suivantes:

  • Serres puissants et avec une prise forte pour les proies glissantes
  • Pieds fortement striés ou écaillés pour maintenir les proies mouillées en toute sécurité en vol
  • Pattes longues et fines pour patauger dans la boue et l’eau à la recherche de proies
  • Glandes de lissage plus grosses et plus productives pour une imperméabilisation supérieure du plumage
  • Plumage contre-ombré pour fournir un camouflage lors de la chasse dans l’eau
  • Ailes en forme de nageoires qui peut aider lors de la poursuite de proies sous l’eau
  • Des pieds plus reculés sur le corps pour une nage plus forte
  • Sac gulaire situé sous le bec pour plonger dans l’eau lors de la pêche

Les adaptations exactes qu’un oiseau peut avoir varieront en fonction de son espèce exacte et des types de poissons qu’il chasse.

Qu’est-ce qu’un régime piscivore?

Le régime piscivore décrit un régime carnivore dont l’alimentation est composée en grande partie de poisson. Ce régime alimentaire peut également inclure des insectes aquatiques similaires, des méduses, des mollusques et des crustacés. Les pingouins, par exemple, ont un régime piscivore.

Liste d’oiseaux piscivores en France

De nombreux oiseaux incluent du poisson dans leur alimentation, mais certaines espèces sont connues comme de superbes pêcheurs et ne mangent généralement que du poisson. Voici des exemples d’oiseaux piscivores familiers:

  • Balbuzar pêcheur
  • Grand cormorans
  • Cingle plongeur
  • Grèbe huppé
  • Héron cendré
  • Martins-pêcheurs
  • Mouette rieuse
  • Mergans
  • Pélicans
  • Pingouins
  • Aigrettes
  • Goélands
  • Aigles pêcheurs

Comment les oiseaux chassent le poisson

De nombreux oiseaux piscivores, tels que les balbuzards pêcheurs, les pélicans et les martins-pêcheurs, planent ou se perchent au-dessus de l’eau pour repérer les poissons accessibles. Puis plongent depuis les airs pour capturer leurs proies.

Les échassiers traquent leur proie avec soin avant de la transpercer, utilisant même des « appâts » tels qu’un morceau de pain ou une feuille pour attirer les poissons curieux. Certains oiseaux plongent leur bec dans l’eau et attendent que leur proie le frôle.

D’autres oiseaux exceptionnellement aquatiques, comme les macareux et les pingouins, nagent après les poissons pour capturer leur proie. Selon l’espèce d’oiseau et la taille de la proie, le poisson peut être avalé entier ou déchiré en morceaux pour être mangé plus facilement.

Lorsque ces oiseaux nichent, ils rapportent le poisson à leur compagnon de couvaison et à leurs poussins affamés. Les balbuzards positionneront le poisson dans leurs serres pour qu’il pointe la tête en premier. Ils seront ainsi plus aérodynamiques en vol. Les macareux, eux, transporteront une douzaine ou plus de petits poissons dans leur bec avant de retourner au nid.

Menaces sur les oiseaux piscivores

Parce qu’ils dépendent de l’eau pour se nourrir, les oiseaux piscivores sont très sensibles à la pollution marine, y compris aux déversements de pétrole. Les lignes de pêche abandonées peuvent également être des dangers pour les oiseaux piscivores.

En mer, les oiseaux s’emmêlent souvent dans les lignes ou les filets de pêche avec d’autres espèces marines telles que les tortues de mer et les dauphins. Beaucoup de ces oiseaux peuvent confondre des morceaux de plastique colorés tels que des sacs en plastiques ou des bouchons de bouteilles pour des poissons. Ils peuvent éventuellement mourir de faim lorsque leurs voies digestives se remplissent de débris indigestes.

Le changement climatique est une autre menace grave pour les oiseaux piscivores. Le changement de température de l’eau modifie les lieux où les bancs de poissons se rassemblent, ce qui signifie que ces oiseaux doivent s’éloigner davantage de leurs lieux de nidification pour pouvoir chasser avec succès. Cela peut réduire le succès de la reproduction, car de nombreux oisillons risquent de mourir de faim si leurs parents ne peuvent pas attraper des quantités suffisantes de poissons.

Parce que plusieurs types d’oiseaux piscivores, comme les cormorans, sont des oiseaux nicheurs coloniaux, ils peuvent causer des problèmes aux communautés de pêcheurs locales. En effet, des centaines d’oiseaux peuvent épuiser le poisson disponible pour le sport.

Pour gérer les populations d’oiseaux, les responsables de la faune peuvent abattre de grandes colonies pour aider à équilibrer les besoins de la faune et les besoins récréatifs, une pratique qui peut être controversée parmi les ornithologues et autres défenseurs de l’environnement.

Laisser un commentaire

  • Responsable: Eli & Elo vers l'infini y más allá.
  • Finalité: répondre à votre commentaire, question ou demande.
  • Légitimation: diligence précontractuelle.
  • Destinataires: Sered (avec des serveurs au sein de la Communauté européenne), Gmail (avec des serveurs aux États-Unis)
  • Durée: pendant la durée de la relation contractuelle, soit 12 mois après le dernier message envoyé.
  • Droits: accès, rectification, annulation, opposition et tout autre spécifié dans la politique de confidentialité.

 

Pour consulter des informations supplémentaires et détaillées sur le site Web, visitez les mentions legales et la politique de confidentialité.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.